Histoire de la SHVV

"Promouvoir et favoriser la connaissance et la sauvegarde du patrimoine archéologique, historique, littéraire, artistique et sitologique du Val de Villé"

Une société pour promouvoir l’histoire de la Vallée de Villé

Créée en 1975 par une poignée d’amoureux du patrimoine historique de la vallée, la Société d’Histoire du Val de Villé (SHVV) « a pour but de promouvoir et de favoriser la connaissance et la sauvegarde du patrimoine archéologique, historique, littéraire, artistique et sitologique du Val de Villé. »(article 1 des statuts de l’association).

Ainsi, des équipes ont sillonné les rues des villages, Fouchy dès 1975 jusqu’en 1989 à Breitenbach, pour observer et décrire les églises, les maisons anciennes et recueillir les témoignages souvent précieux des habitants. L’accueil fût des plus chaleureux.

L’inventaire qui en résulta permit de réunir une importante documentation pour rédiger les articles des premiers annuaires consacrés aux vieux métiers, à l’architecture locale et à l’histoire de la vallée… Il a surtout permis de faire connaître la SHVV des habitants et des élus et de les sensibiliser au patrimoine, souvent méconnu, de leur localité.

shvv_AG_constitutive

Photos parue dans les DNA en novembre 1975.

Une spécialisation des tâches dans des domaines variés

Dès le départ, des membres, dont plusieurs ne sont plus de ce monde, se sont investis dans des domaines particuliers, encouragés par les présidents Jean-Louis Siffer et Christian Dirwimmer qui n’ont pas ménagé leur temps pour animer et développer l’association.

Ainsi, André FRECHARD et Raymond MAURER sont devenus nos spécialistes du riche et ancien patrimoine minier de la vallée. Ils en sont nos explorateurs tant sur le terrain que dans les diverses archives traitant ce thème.

Jean JOSEPH a parcouru inlassablement les routes, chemins et sentiers de nos paysages pour recenser méticuleusement les petits monuments que sont les croix, bornes et chapelles…Il fut bien secondé par Claudine HUMMEL dans cette mission. C’est également lui qui a retrouvé le tracé du train militaire qui reliait pendant la Première Guerre mondiale, Villé au front situé sur les crêtes vosgiennes. En hiver, on le rencontrait fréquemment aux archives départementales, recensant les documents concernant la vallée.

Georges HIRSCHFELL, pour sa part, a accompli un travail de bénédictin pour écrire l’histoire de la vallée à travers toutes ses périodes.

André DUBAIL et Alex HERRMANN avec nos présidents successifs, se sont penchés sur le patrimoine religieux ou autre du canton de Villé.

La vallée étant traversée par la frontière linguistique, Fréddy DIETRICH a relancé les tables de patois welche. Il a initié le premier colloque des patoisants du massif vosgien à Steige en 2004, permettant une rencontre annuelle des patoisants alsaciens, vosgiens et belfortains.

Xavier LOSSER a géré l’organisation de nos sorties en bus, toujours bien fréquentées. Ces sorties culturelles étant menées d’une main de maître !

Tâche plus ingrate, mais non moins importante, Jean VILAIN a minutieusement classé nos archives et documents divers qui sont actuellement déposés à la Maison du Val de Villé.
D’autres bénévoles ont pris le relais lorsque ce fut nécessaire pour continuer ou développer les nombreuses tâches que s’était fixée la jeune Société d’Histoire du Val de Villé. Laquelle a bénéficié de nombreuses contributions écrites ou orales de ses membres ou amis pour animer des conférences, ou enrichir ses nombreux documents.

Et cela continue…

F.D.